Arrivée à Paris : Samedi 1er Avril 2017

Classé dans : all, Europe, France | 12

17492381_1102146653264192_1171098038215749686_oJ-1 – Je suis à 80km de Paris. Demain sera le Grand Jour !

L’aboutissement d’un voyage de 16 000 km à travers plus de 20 pays. Une aventure rendue possible grâce à une véritable chaîne humaine qui dépasse les frontières, les continents, les cultures et les religions. En m’accueillant chaque soir, ces anonymes ont formé les maillons de cette longue chaîne menant vers Paris. En me voyant arriver à Notre-Dame demain, vous aurez la preuve que le Monde est bon !

 

DETAILS PRATIQUES POUR DEMAIN (Samedi 1er Avril)

3 Points de rendez-vous possibles pour m’accompagner à vélo sur les derniers km :
▶ 8h devant la Mairie de Thomery (70km de Paris).
▶Ou à 9h30 devant la Mairie de Melun
▶ Ou à 16h sur le parvis de Notre Dame devant la dalle « Point zero des routes de France ». Nous pédalerons ensuite ensemble jusqu’à l’Arc de Triomphe pour finir devant la Tour Eiffel.

Itinéraire détaillé : https://goo.gl/zmsbHZ

 

A demain et bonne fin de semaine ! :)🚴🚴🚴

12 Réponses

  1. Georges Putman

    Bravo je ne trouve pas d’autre mot pour ce courage. Ce voyage pèsera lourd dans toutes les discisions importantes que vous aurez à prendre au cours de votre vie ! il vous offrira encore pendant des années des moments magiques.
    Georges du parking 42

    • Bonjour Georges,
      Merci beaucoup pour votre message et votre fidélité sur ce blog!
      A bientôt.

  2. thiriet bernard

    Superbe, bravo et merci de nous avoir fait « réellement » fait connaître tous ces pays aux noms magiques… et leurs habitants
    je me réserve pour t’attendre à Rennes
    bthiriet

    • Bonjour,
      Je suis heureux d’avoir pu partager une partie de ce que j’ai vécu dans ce voyage merveilleux. Le monde a tant à offrir. Eugène Dabit comparait le monde à un livre. Ne pas voyager serait se contenter de ne lire qu’une page!

  3. Aline de Boissière

    Bravissimo pour ce magnifique exploit. Je ne peux pas être à Notre Dame cet après midi, mais quelle apothéose ! Tu reviens enrichi de tant de choses !je t’embrasse avec toute mon affection. Tante Aline

    • Merci tante Aline! J’ai pensé à vous lorsque nous avons pédalé jusqu’au Trocadéro. Vous habitez à côté je crois. Merci pour votre soutiens tout au long du voyage !
      Je reviens changé et enrichi. Le plus gros challenge va arriver maintenant que je suis de retour et qu’il va falloir me réintégrer au monde que j’ai quitté il y a un an sans renier toutes les valeurs et les belles leçons d’humanité reçues en Asie.

  4. Odile Pommier

    Un très GRAND BRAVO Pierre-Adrien pour ce long et magnifique voyage à coups de pédales!
    Tu en reviens certainement transformé, mûri et heureux d’avoir pu accomplir cet exploit!
    Jean-Pierre et Odile Pommier, amis de tes parents.

    • Merci pour votre message ! Le retour n’est pas aussi simple que la route mais c’était une année de bonheur et d’optimisme nouveau sur l’humanité.

  5. Anne-Helene Latournerie

    J’ai loupé le coche pour un petit mot de bienvenu en temps et en heure mais le cœur y est!
    Bon retour Pierre Ad! Le 1er Avril est une jolie date pour une arrivée tout en sourire!

    • Merci beaucoup! Cette fois-ci, ce n’est pas une blague. Je suis bien arrivé :)

  6. Cher Pierre-Adrien,

    Nané et moi-même, ton Oncle Antoine, te félicitons pour ton formidable exploit. Tu fais partie des grands cyclotouristes de notre temps, comme d’autres font partie des grands marcheurs de notre époque. Et nous te redisons, que tu t’es déjà prouvé à toi-même déjà quelque chose. En devenant un « Petit Mozart » de la petite reine, comme j’aime à me le répéter, nous avons pu suivre tout au long de ton périple la clé de sol, comme un ut majeur. Au cours de ton aventure des temps modernes, nous avons pu lire tes partitions tout en respectant le rythme de tes gammes, le son et les couleurs de tes phrases et de tes mots, tout en restant au diapason de ton caractère et de ta personnalité, toi qui a été ton propre métronome de ton intelligence et de tes efforts, pour ce voyage au long cours. Nous comprenons bien, que tu t’es ému à tout moment sur ton guidon incassable, dans le cadre de ta maison, que tu transportais, au niveau du pédalier de la vie, que tu t’es créée de toutes pièces, en mordant à pleines dents toute la chaine de l’Humanité, que tu as rencontrée, dans la lumière avant et arrière d’un destin pas commun du tout, en accélérant et en freinant au gré des quatre saisons à travers tous ces paysages grandioses, et par le fait même en faisant rouler les roues de la fortune. Puisse cette expérience te servir tout au long de ta vie et comme l’enfance peut-être le grenier des émotions, sers-toi de celle-là pour compléter ton déjà bien rempli début de vie par le salon de tes projets et de tes envies. In fine, nous pourrions dire, Nané et moi-même, qu’il vaut mieux être, que de ne pas être. Et tu pourrais te dire toi, après ce grand voyage, que tu es, dans « j’existe ».

    Voilà pour la dernière fois la formule du jour du Jacquet :

    « La montagne n’est pas l’infini, mais elle le suggère » (Pierre Dalloz, dans Zénith).

    Et comme dirait ton Oncle Benoit et parrain : « Bonne roulade » pour le picotin maintenant de ton destin.

    A très bientôt et avec toute notre affection, Cher Pierre-Adrien,

    Nané et Oncle Antoine

    • Merci oncle Antoine et Nané pour vos messages réguliers qui poussent toujours à la réflexion.
      Je ne vous avais pas répondu oncle Antoine lors de votre dernier commentaire mais j’ai apprécié votre témoignage sur votre vécu de la traversé de la France à pieds. Le manque d’hospitalité et même de considération est décevant et même blessant parfois. On est parfois tenté de s’en indigner, mais il est vrai que le meilleur témoignage est de se comporter au mieux en remerciant pour le peu qu’on nous offre.

Laissez un commentaire