Kazahkstan : premières photos !

Classé dans : all, Asie Centrale, Kazahkstan | 1

Encore une fois ces photos ont déja été publiées sur facebook. Je les post également sur le blog pour les personnes qui n’ont pas facebook !

 

Si les miniatures ne s’affichent pas, cliquez sur les images pour les agrandir. 

Error 190: Invalid OAuth Access Token. Try using the admin panel to re-validate your plugin.

Suivre Pierre-Ad:

Pierre-Adrien Mongin est un jeune diplômé de Montpellier Business School. Il a décidé de consacrer une année de sa vie pour découvrir le monde et ses habitants à vélo. Parti de Bangkok en février 2016, il a rejoint Paris à vélo ler 1er Avril 2017 ! Un voyage merveilleux au fil des rencontres... Il est maintenant à la recherche d'une mission dans le marketing en tant que chef de produit ou chef de projet marketing digital. Aidez-le à continuer son rêve !

One Response

  1. Cher Pierre-Adrien,

    Toujours en m’associant à Nané, pour t’encourager dans ta formidable aventure ad intra et ad extra, intérieure et en dehors des sentiers battus, je te propose de te dire quelques mots cette fois-ci, ne t’ayant pas lu sur le Tibet (Je te lirai), et étant un peu ignare sur tous ces pays en an, anciennes provinces russes pour la plupart, toujours communistes, si ce n’est en plus dur encore, je te propose de disserter un peu sur la maxime du jour et autres sujets :

     » Entre amis, il est si beau, que le silence soit d’or, mais le rire bon et frais l’est beaucoup plus encore » de Friedrich Nietzsche. Dans Par-delà le bien et le mal.

    Afin de corroborer, le silence est d’or, la parole est d’argent.
    Après une courte introduction, que j’aurais pu faire sur le rire, que je ne fais pas, je vais présenter d’après Henri Bergson « trois observations, que nous tenons pour fondamentales. Elles portent moins sur le comique lui-même, que sur la place, où il faut le chercher ». Rapidement :  » Voici le premier point sur lequel nous appellerons l’attention :

    il n’y a pas de comique en dehors de ce, qui est proprement humain. Un paysage pourra être beau, gracieux, sublime, insignifiant ou laid. Il ne sera jamais risible. On rira d’un animal, mais par ce, qu’on aura surpris chez lui une attitude d’homme ou une expression humaine. On rira d’un chapeau…
    Deuxième remarque :  » l’insensibilité, qui accompagne d’ordinaire le rire. Il semble, que le comique ne puisse produire son ébranlement, qu’à la condition de tomber sur une surface d’âme bien calme, bien unie « .
    Troisième observation :  » le comique exige donc enfin, pour produire tout son effet, quelque chose comme une anesthésie momentanée du cœur. Il s’adresse à l’intelligence pure. Seulement cette intelligence doit rester en contact avec d’autres intelligences. On ne goûterait pas le comique, si l’on se sentait isolé. Il semble, que le rire ait besoin d’un écho… « .

    Trève de plaisanterie maintenant, à ton vélocypède pour compagnon à l’écho de ta vie.

    Une petite blague avant de te laisser entrer en Iran et surtout en Turquie (Coup d’Etat manqué sur Erdogan, pays à risque pour le moment, la Turquie reste un très beau pays, qui mérite d’être traversé, je ne voudrais pas t’affoler) :  » Quel est le comble de la patience : traire une puce avec des gants de boxe « . Blague de circonstance avant de traverser la Turquie, armes-toi de patience, comme tu as su le faire jusqu’alors.

    A très bientôt, Cher Pierre-Adrien, de la part de Nané et d’Oncle Antoine,
    Très affectueusement,

    Nané et Oncle Antoine

    Autre sujet de conversation, qui pourrait te suivre le long du grand chemin ou de la grande route comme tu le voudras :  » La liberté, c’est une bouchée de pain, une gorgée d’eau fraîche, un paysage ouvert.

Laissez un commentaire