Mes tous premiers pas dans le désert (Dasht-e Kavir, IRAN)

Classé dans : all, Asie Mineure, Iran | 4

#Live depuis Yazd, Iran

Pas d’article pour aujourd’hui, simplement un petit update pour ceux qui n’ont pas facebook. Je pédale depuis quelques semaines avec un couple de cyclistes germano taiwanais. Il y a quelques jours, nous avons laissé nos vélos à Isfahan, Iran et voyageons dans le sud de l’Iran en auto-stop. Nous sommes maintenant à Yazd pour quelques jours avant de poursuivre à Persepolis et Shiraz.

Stephan, Yuily et moi avons été invité par des locaux pour une marche dans le désert de Dasht-e Kavir. Nous étions tellement impatient de partir pour le désert que nous n’avons pas hésité une seconde à nous lever à 5h30 en jour de pause pour éviter les grosses chaleurs du désert. Arrivé sur place, nous ne sommes pas déçu ! Voilà à quoi ressemble un désert de sable !

Dans le désert, nous avons rencontré des fermiers à cheval. Ils nous ont proposé de monter à cheval. Encore une expérience inoubliable !

 

Stephan, Yuily and I have been invited by locals for a walk in the desert of Dasht-e Kavir. We were so excited and even woke up at 5:30am to avoid the big heat… And it was worth it, the pictures talk by themselves ! We met some farmers in the desert who were riding horses. They offered us to have a small ride on their horses. A great experience !

 

Suivre Pierre-Ad:

Pierre-Adrien Mongin est un jeune diplômé de Montpellier Business School. Il a décidé de consacrer une année de sa vie pour découvrir le monde et ses habitants à vélo. Parti de Bangkok en février 2016, il a rejoint Paris à vélo ler 1er Avril 2017 ! Un voyage merveilleux au fil des rencontres... Il est maintenant à la recherche d'une mission dans le marketing en tant que chef de produit ou chef de projet marketing digital. Aidez-le à continuer son rêve !

4 Responses

  1. MERET DEGONZAGUE Fabienne

    Quels paysages, c’est superbe. Merci de nous faire voyager et de nous faire rêver à travers toutes ces photos et ton récit.
    Bonne continuation.
    Nous pensons bien à toi.

  2. Cher Pierre-Adrien,

    Encore plein d’émotions à cheval cette fois-là. Tu vis des moments exceptionnels et inoubliables. Tu as de la chance d’avoir été dans ce désert, car un désert est toujours un lieu comme un monastère et comme la montagne où leur majesté te font apprécier ton élévation intérieure, tout en contemplant, méditant. Ce qui aide à ton enrichissement personnel et à ton regain de ressourcement. Je ne t’apprends rien bien sûr.
    Et à tout te dire, en montant à cheval, tu fais honneur à ton grand-père, qui est un excellent cavalier, ainsi qu’à ton Parrain, Oncle Benoit, qui est un excellent cavalier aussi.
    Voilà la maxime jacquaire du jour, un texte d’Ernest Renan : « il y a dans l’homme quelque chose de supérieur à la langue : c’est la volonté ». Dans : « Qu’est-ce qu’une nation » ?

    Avec toute notre affection,

    Nané et Oncle Antoine

  3. vas-tu comme Nicolas Bouvier en son temps, passer ton hiver à Tabriz ?

  4. Pierrade ces photos sont superbes. Le désert, parait totalement pur, vierge de toute souillure. C’est GRAND !
    On voudrait s’allonger dans ces dunes… et contempler l’immensité de la création.
    Mais revenons à des choses plus terre à terre, qu’est ce qui est plus confortable la selle du vélo ou celle d’équitation ?
    Nous t’embrassons bien fort.

Laissez un commentaire