Comment emballer un vélo pour le faire voyager en avion ?

Boite pour faire voyager le vélo dans l'avionBonne nouvelle, je viens de recevoir le carton qui protégera mon vélo dans l’avion pour Bangkok le 24 février ! Prendre l’avion avec son vélo est souvent la grande angoisse du cyclo-voyageur. Quand le premier challenge de trouver la compagnie aérienne est réalisé, il reste le second challenge : emballer et protéger au mieux le vélo pour le récupérer intact à l’arrivée !

 

J’avais demandé à Fred de chez Chic’Cycl Rennes de me mettre de côté un carton d’emballage dès qu’il recevrait de nouveaux vélos. Aujourd’hui, il en a reçu et j’ai pu récupérer le carton qu’il m’a mis de côté ! J’espère que le carton sera suffisamment rigide pour supporter une escale à Helsinki entre Paris et Bangkok mais en tout cas mon vélo rentre parfaitement dans l’emballage après avoir dévissé les pédales, tourné le guidon et baissé légèrement la potence.

 

Je voyage avec la compagnie Finnair qui m’autorise à emporter un vélo jusqu’à 32kg moyennant un supplément « Equipements sportifs encombrants » de 75€ pour un aller-simple. Ils demandent à emballer le vélo dans une housse de protection mais quand je les ai informé que mon vélo était protégé dans un carton, ça n’a posé aucun problème et le vélo aura moins de risque de se faire massacrer par les manutentionnaires… Je l’espère en tout cas !

 

 

Réglementation Finnair pour l’ajout d’un bagage vélo :

  • Si la bicyclette est emballée de manière à respecter les dimensions et le poids d’un bagage standard (23 kg maximum et 158 cm pour les dimensions externes (longueur + largeur + hauteur), comme c’est le cas par exemple des bicyclettes pliantes), elle sera considérée comme tel. En cas de dépassement de la franchise bagages, les frais d’excédent de bagages habituels s’appliquent.
  • Si le paquet dépasse les dimensions standard, un tarif fixe de 75 € ou 100 USD/CAD est appliqué. Les frais concernent les vols dans un seul sens.
  • Pour le transport de tandems, un tarif fixe de 150 € ou 200 USD/CAD est appliqué. Les frais concernent les vols dans un seul sens.
  • Vous pouvez régler les frais de transport à l’aéroport ou en avance en contactant Finnair.
  • Merci de bien vouloir nous en informer au moment de la réservation de votre vol et de vous présenter à l’enregistrement bien avant l’heure de départ de votre vol.
  • Une bicyclette doit être emballée pour le transport de telle sorte que le guidon reste parallèle aux roues avant, les pédales doivent être retirées et la pression d’air dans les pneus doit être réduite au minimum. Tous les points saillants de la bicyclette doivent être couverts avec du plastique épais ou du carton.
  • Veuillez emballer la bicyclette dans une housse ou un sac de protection.

>>Plus d’infos sur la site Finnair.

 

Voici les dimensions de l’emballage :

Longueur : 200cm

Hauteur : 113cm

Largeur : 21cm

 

Poids : 29 kg dont 7kg pour le carton lui-même et les protections.

 

Si vous comptez voyager en avion avec votre vélo, assurez-vous que la compagnie prend bien en charge les vélos et un prix raisonnable. La prise en charge de vélo est complexe pour les compagnies aériennes et elles sont nombreuses à pratiquer des tarifs exorbitants pour vous dissuader d’emporter votre vélo, quand elles ne refusent pas simplement de prendre les vélos en charge… Je vais faire un article sur le sujet dans les prochains jours !

 

Si vous avez des bons plans, des conseils pour bien protéger le vélo, n’hésitez pas à commenter ! 🙂

Suivre Pierre-Ad:

Pierre-Adrien Mongin est un jeune diplômé de Montpellier Business School. Il a décidé de consacrer une année de sa vie pour découvrir le monde et ses habitants à vélo. Parti de Bangkok en février 2016, il a rejoint Paris à vélo ler 1er Avril 2017 ! Un voyage merveilleux au fil des rencontres... Il est maintenant à la recherche d'une mission dans le marketing en tant que chef de produit ou chef de projet marketing digital. Aidez-le à continuer son rêve !

5 Responses

  1. En effet, le transport du vélo en avion est toujours un casse-tête. On commence à avoir l’habitude, néanmoins, et avec le temps nous avons changé nos pratiques : Au début nous utilisions un carton, maintenant simplement du papier bulle. Les raisons ? Autant on peut avoir un carton quand on part de chez soi, autant c’est casse-pieds à dégotter quand on a des vols intermédiaires et surtout on ne peut pas arriver en pédalant à l’aéroport tout en trimballant un carton aussi grand que le vélo. De plus, le carton pèse lourd (6 kg pour ceux qu’on a actuellement) et ça entre dans la franchise bagages qui est toujours trop courte. Enfin, on part du principe que les bagagistes hésiterons peut-être à balancer notre précieux chargement, et ne le mettrons pas sous la pile de valises dans la soute.
    Mais bon, c’est un peu la loterie, quand on voit arriver notre vélo au comptoir des Oversized, on espère qu’il est en bon état. Jusqu’ici ça a marché, on s’envole prochainement pour Sydney et on croisera les doigts une fois de plus…

  2. gate christian

    j’ai eu l’occasion de transporter mon velo de brest à budapest pour faire le danube dans un carton
    il n’est pas nécessaire de dégonfler les pneus (explication pilotes d’avion )
    j’avais prévu néanmoins de mettre une entretoise en plastique sur la fourche avant reposant sur un petit bloc de polystyrène (donnée par mon marchand de vélo)
    j’avais renforcé le carton avec du scotch spécial emballage
    a l’arrivée aucun souci
    ps penser à emporter une clé pour remonter les pédales
    bon courage

    • Bonjour Christian,

      Merci pour votre commentaire! Je pense que le dégonflage de pneu est surtout important pour les longs courriers car ils montent plus haut et donc la pression athmospherique est plus forte. Pour l’emballage j’ai fait un peu comme vous. Je suis actuellement en voiture pour Paris Charles de Gaulle. Je partagerai quelques photos du paquetage à l’arrivée. Mais ça devrait tenir : vélo encadré de ses sacoches et polystyrène + carton, scotch et film blister sur l’ensemble! 🙂
      J’ai pensé a la clef pour les pédales. J’espère juste que je pourrai serrer assez fort mais a priori ça s’auto serre naturellement…

      Quand avez vous fait votre voyage au départ de Budapest ? C’était certainement un beau voyage en tout cas!

      Concernant votre proposition de me parrainer, tout d’abord un grand grand merci ! Les incertitudes de financement sont toujours causes d’un stress supplémentaire…
      Si le parrainage en ligne de fonctionne pas, bous pouvez adresser un chèque a ma mère, a l’ordre de : Isabelle Mongin
      28 rue St Louis
      35000 Rennes
      Elle me transmettra. Merci encore et au plaisir d’échanger à travers ce blog!

  3. gate christian

    ok je fais comme ca
    a l’arrivée à bangkok pensez à respirer zen avant de remontez le vélo
    le chemin est long mais plein de souvenirs
    bon vol

    • Bonjour,

      Merci pour votre participation et votre mot. Mes parents me l’ont transmis. Pour la photo depuis le Kyrgyzstan, j’y penserai!

      A bientôt et merci encore!

Laissez un commentaire