Comment choisir son assurance avant un départ en road trip?

Classé dans : Assurance, Préparation bike trip | 1

Assurance voyage
Le choix de l’assurance et les formalités administratives en générale ne sont pas ce qu’il y a de plus réjouissant mais c’est pourtant essentiel pour voyager sereinement ! Certains pensent qu’en étant prudent, il ne peut rien nous arriver et que par conséquent l’assurance est inutile… Mais les accidents n’arrivent pas qu’aux autres et les maladies non plus !

 

 

Une assurance : à quoi ça sert ?

Remboursement des frais médicaux engagés à l’étranger :

Une indigestion? Une maladie tropicale ? Un accident de vélo ou de Tuc-Tuc? Même si on ne va jamais à l’hôpital en France, il est possible qu’on ait à y faire un tour pendant son voyage ! Vous serez remboursé quelques jours après le sinistre sur la base de vos factures de santé. Gardez-les donc précieusement !

 

Responsabilité civile :

Très important, tout particulièrement si vous voyagez dans des pays
où les frais médicaux sont très élevés.

Par exemple, si vous blessez un piéton avec votre vélo, scooter ou voiture, votre assurance responsabilité civile prendra en charge ses frais médicaux.

 

Rapatriement et assistance :

Il est très rare qu’un rapatriement sanitaire ait lieu. Les rapatriement sont généralement très coûteux pour l’assureur. Dans les cas les plus extrêmes, cela peut coûter plus de 150 000 € pour un rapatriement en avion sanitaire privé avec médecins et infirmiers à bord.

Les rapatriements ont lieu lorsqu’il n’y a aucun moyen de soigner sur place ou que l’opération chirurgicale nécessite des médecins et des installations sanitaires spécifiques. Dans la plupart des cas, la prise en charge médicale pourra se faire sur place et l’assureur prendra en charge le billet d’avion A/R d’un proche afin qu’il puisse rejoindre et soutenir le malade.

Assurance des bagages :

Lorsqu’on voyage en avion, on n’est jamais à l’abris de se retrouver avec des bagages abîmés, perdus ou volés. Dans ces cas là, on est bien content d’être assuré. Cette option est particulièrement importante pour ceux qui voyagent avec du matériel de valeur (photographie, vidéo professionnelle…). Généralement, vous ne serez remboursé que d’une partie de la valeur de vos bagages, mais c’est mieux que rien…

 

Assistance voyage :

Frais divers engagés pendant votre voyage tels que des frais de recherche, avance d’argent en cas de vol, caution pénale, etc…

 

Décès :

En cas de décès (je ne vous le souhaite pas!), toutes les assurances prennent en charge les frais de rapatriement du corps, les frais de cercueil dans certains cas, le paiement du voyage pour un membre de la famille, le capital décès ainsi que le capital invalidité.

 

Vous partez moins de 90 jours ? Vous êtes couvert par l’assurance de votre carte bancaire !

Lorsqu’on part en voyage, on part généralement avec une carte VISA Premier ou une Mastercard Gold. Dans ces cas là, vous disposez automatiquement d’une assurance liée à votre carte bancaire. Pour être couvert, pensez à utiliser ces cartes pour payer vos vols, réservations d’hôtels et locations diverses…

Seuls inconvénients : votre carte ne vous couvrira que les 90 premiers jours de votre voyage et les plafonds de couverture sont bas (11 000 € pour les frais de santé par exemple). Si vous voyagez au Japon, USA, Canada ou Australie, ce plafond peut être rapidement atteint.

 

Vous voyagez en Europe ? Vous êtes couvert par la Sécurité Sociale

Si vous voyagez dans l’Espace Economique Européen, vous êtes couvert par la Sécurité Sociale française. Faites simplement la demande de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) quelques semaines avant votre départ. Vous serez alors remboursé selon les conditions de prise en charge sur le territoire française. Plus d’informations sur le site AMELI.

 

pays-membres-eee

 

Vous partez plus de 90 jours ou hors Europe ?

Je ne peux que vous recommander de souscrire à une assurance privée. Certains voyageurs préfèrent ne pas prendre d’assurance par « philosophie » ou par mesure d’économie mais le risque est élevé et ce n’est pas recommandé…

 

Arrive alors la question : « Quelle assurance choisir ? »

April, Chapka, AVI, AVA, Europe Assistance, Mondial Assistance, ACS, World Nomads, Assur… Il existe des dizaines de compagnies d’assurance aux conditions complexes si bien qu’on se retrouve rapidement noyé…

 

ava_bleuPour mon expédition de Bangkok à Paris à vélo, j’ai choisi le « Plan Santé International » d’AVA. Ce n’est pas l’assurance la moins chère de la liste (70€/mois) mais c’est certainement celle qui offre le meilleur rapport qualité/prix.

 

Couverture frais médicaux : Excellente

  • Hospitalisations illimités, sans franchise, 100% des frais réels dès le 1er euro.
  • Hors hospitalisation (Soins, honoraires, pharmacie…) : illimité, sans franchise, 100% des frais réels.
  • Remboursement sans intervention de la Sécurité Sociale
  • Soins dentaires d’urgence, 100% des frais réels jusqu’à 300 € / an.

 

Responsabilité Civile : Très Correcte

  • Dommages corporels : 4.500.000 € (franchise de 80 €)
  • Dommages matériels : 450.000 € (franchise de 80 €)

 

Je vous en dirai un peu plus si je suis amené à utiliser les services de mon assurance pendant l’expédition ! J’espère que ça n’arrivera pas mais sait-on jamais !

 

 

Une Réponse

  1. Ah, l’assurance voyage !
    On a expérimenté : Une opération des vertèbres en urgence à Delhi après transport en avion sanitaire, un rapatriement sanitaire sur Air France, un vol d’appareil photo lors d’une agression à main armée. Eh bien ça marche, et on est bien contents d’être assurés.
    En l’occurence, nous avions choisi la formule Cap Aventure de chez Chapka car c’est la seule que nous ayons trouvée qui assure aussi durant 30 jours si on rentre en France, ce qui est notre cas dans le cadre d’un tour du monde avec quelques retours sporadiques.
    Attention aux assurances des cartes bancaires, c’est très limité et ne couvre par exemple pas les accidents en deux-roues.

Laissez un commentaire